Engagement n°17 – Réalisé

 

Tout agent municipal a un devoir de stricte neutralité. Il doit traiter également toutes les personnes et respecter leur liberté de conscience.

Le fait pour un agent public de manifester ses convictions religieuses dans l’exercice de ses fonctions constitue un manquement à ses obligations. Il appartient aux responsables des services de faire respecter l’application du principe de laïcité.

 

Élu en charge de l’engagement : Thierry Canivet

Qu’avons nous fait ?

 

La publication d’une charte de la laïcité suite au Conseil Municipal du 25 septembre 2015 réaffirme le respect de la laïcité dans les services publics communaux.
La charte est consultable en suivant ce lien : Charte de la laïcité