Rattraper le retard de Vernon en matière d’investissements et d’équipements

Engagement n°121 – Réalisé

 

Pendant le mandat de la majorité socialiste, les dépenses d’équipements ont été presque deux fois moins importantes que celles des autres villes ayant la même taille que Vernon. Cette situation illustre le déclin que nous dénonçons depuis longtemps.

 

Élu en charge de l’engagement :  Thierry Canivet

Qu’avons-nous fait ?

 

Les priorités budgétaires de la municipalité restent constantes :

  • Stabilité de la fiscalité
  • Priorité à l’investissement
  • Modernisation du service public
  • Désendettement

En investissant dans les équipements et l’espace public, Vernon crée les conditions du développement et du rayonnement pour profiter pleinement de la dynamique de l’Axe Seine.

En maintenant une ligne budgétaire ambitieuse et rigoureuse, dans le respect des engagements pris vis-à-vis de la population (aucune augmentation de la fiscalité), et ce malgré des contraintes majeures (baisse des dotations entre 2014 et 2017), la ville s’extrait de l’impasse de la dette dans laquelle les gestions précédentes l’avaient engagée, au-delà du raisonnable (la dette est passée de 31,5 M€ en 2008 à 36 M€ en 2014).

Les nouvelles marges de manœuvre ainsi dégagée, fruit d’un travail constant de recherche d’économies et de recherche de nouveaux financements, permettent à la ville de s’inscrire dans une trajectoire budgétaire vertueuse et de réinvestir durablement dans son avenir.