Permettre à la police nationale d’accéder en temps réel aux images des caméras

Engagement n°34 – Réalisé

 

Le refus obstiné de reporter les images au commissariat de la part de Philippe Nguyen Thanh, pour des raisons aussi stupides qu’idéologiques, réduit de moitié l’efficacité des forces de l’ordre déployées sur le terrain.

Ce déport des images permettra aux policiers nationaux, 24h/24 et 7j/7, de « prendre la main » sur le parc de caméras et d’orienter celles-ci en fonction des actes de délinquance. Ce sera un progrès considérable.

 

Élu en charge de l’engagement : Sébastien Lecornu

Qu’avons-nous fait ?

 

La police nationale a désormais accès aux images de vidéo-protection.