Maîtriser l’endettement

Engagement n°120 – Réalisé

 

Stopper les effets néfastes des emprunts toxiques signés lors du précédent mandat. S’endetter en « bon père de famille ».

Notre ville de Vernon, selon le ministère du Budget, est plus endettée que d’autres villes de France. Cette situation est aggravée par la présence d’emprunts toxiques puisqu’un quart (24,8 %) de l’encours de la dette est classé à risque. Cela signifie que les taux d’intérêts sont soumis à des variations imprévisibles. Il faut mentionner que les contrats d’emprunts, qui mettent en danger notre ville, ont été signés par le maire sans que le Conseil municipal puisse en débattre.

Lors de la saisine de la Chambre régionale des comptes, le nouveau maire demandera une analyse particulière de cette problématique. Il faudra désormais recourir à l’emprunt uniquement pour le financement des grands équipements d’avenir.

En début de mandat, le maire a reçu délégation du Conseil Municipal pour la signature des nouveaux emprunts, sauf pour le réaménagement des emprunts toxiques qui sera précédé d’un rapport de la commission des finances et devra faire l’objet d’une délibération du Conseil municipal.

 

Élu en charge de l’engagement :  Thierry Canivet

Qu’avons-nous fait ?

 

La municipalité a engagé depuis 2014, une action de désendettement dont elle tire désormais les fruits puisque les frais financiers sont orientés à la baisse cette année (- 8,9 %).

Cela permet à Vernon de présenter une situation assainie, avec une dette en diminution pour la 5ème année consécutive, et désormais purgée des emprunts dits « toxiques » hérités des municipalités précédentes.

Ainsi en 2017, les charges générales auront baissé de 7% sur la période (2014-2016), exercice 2014 inclus. Le montant des charges générales de 2018 restera inférieur aux crédits consommés en 2013 ».

Soit près de 400 K€ d’économies de charges générales réaffectées à l’investissement. En incluant 2017, en 2018 ce sont 300 K€ d’économies.