63. Investir massivement pour remplacer les réseaux d’eau et d’assainissement hors d’âge notamment au Plateau de l’Espace.

Elue de référence
Juliette Rouilloux-Sicre

Eau : une ressource naturelle qui sera de plus en plus rare

La protection de la ressource, tant en quantité qu’en qualité, est indispensable et nous nous y sommes employés depuis le début du mandat. Nos 19 écoles maternelles et élémentaires sont équipées de matériels permettant une économie annuelle de plus de 1 000 m3. Seine Normandie Agglomération a lancé une grande campagne de recherche de fuites sur nos réseaux. Et, pour prévenir la pollution de nos nappes, nous sommes en lien constant avec les industriels et les agriculteurs agissant sur les bassins d’alimentation de nos points de captage. Nous avons mis en place une clôture récupératrice d’eau (sur le parking du Centre communal d’Action sociale), et nous avons lancé une étude pour récupérer l’eau des toitures du Centre technique municipal afin d’alimenter les balayeuses, les citernes d’arrosage des massifs et les WC des ateliers. Nos plantations sont sans produit phytosanitaire et nous orientons chaque année notre palette végétale vers plus de sobriété.

Avec le contrat de Transition Écologique (CTE), signé au début de l’année 2020, les entreprises donnent aussi l’exemple afin de préserver la ressource. Ainsi, ArianeGroup a signé un partenariat avec l’entreprise ACO, à Notre-Dame de l’Isle, pour récupérer l’eau de pluie et ne plus avoir à prélever dans la nappe les milliers de litres nécessaires aux essais de moteur.

Nous investirons massivement pour remplacer les réseaux d’eau et d’assainissement hors d’âge du Plateau de l’Espace ou de la ville, qui nous valent gaspillages et pollutions. Ainsi, à Vernon, aujourd’hui, nous ne sommes pas en réseau séparatif. Le réseau est donc obsolète et par conséquent non vertueux. En faisant un réseau séparatif (les eaux usées vont dans la station d’épuration, et les eaux pluviales retournent dans la nature), nous ferons des économies sur l’assainissement, et cela nous permettra de travailler sur la mise en place de la récupération de l’énergie des eaux grises pour le chauffage.

  • Partager