46. Créer un pôle d’échange multimodal dans un quartier de la gare revisité, sur la base d’un nouveau grand projet urbain d’envergure, décidé et concerté avec la population.

Elue de référence
Juliette Rouilloux-Sicre

Le Pôle de la Gare Vernon – Giverny : un nouvel âge ferroviaire pour accompagner les transformations économiques

Autour de la gare, le besoin se faisait ressentir depuis longtemps d’avoir un espace de travail partagé. Un nouvel équipement est sorti de terre avec Cosywork, qui permet aux travailleurs nomades de se sentir comme chez eux dans un environnement collaboratif qualitatif avec une offre de service moderne et complète . Cette structure n’aurait jamais vu le jour sans l’accompagnement actif de la municipalité. « La gare n’est pas digne de son rang de deuxième gare régionale (ndlr dans l’ancienne Haute-Normandie) » : c’était ce que nous avions écrit en 2014 dans Vernon mérite mieux !. Le diagnostic n’a malheureusement pas changé. Difficultés de stationnement aux abords pour les usagers comme pour les riverains, nuisances pour le voisinage, présence d’une gare routière située à plus d’un kilomètre de marche à pied (!) : telles sont les faiblesses de l’emplacement actuel de la gare de Vernon, sans compter son image pour les touristes et les visiteurs à la porte d’entrée de notre territoire… Si l’objectif pendant 6 ans aura été de rétablir la confiance et d’engager la modernisation de la ville, avec de nouveaux horaires et tarifs plus attractifs pour les navetteurs grâce au combat porté par la Région Normandie, des nouvelles lignes de transport de bus grâce à l’agglomération, le développement du tertiaire et de places de crèche à proximité de la gare, sans oublier la prochaine navette autonome, il est à présent temps de concrétiser l’aménagement d’un pôle multimodal moderne et connecté qui n’oubliera pas les voitures, les bus, les taxis, le petit train et les mobilités douces, comme nous nous y étions engagés en 2014 avec la proposition 51 de Vernon mérite mieux !.

Il est aussi primordial de repenser, dans le cadre du réaménagement de cet espace, la connexion de l’écoquartier Fieschi au centre-ville. La ville de Vernon a donc déjà lancé des études sur l’avenir du bâtiment des voyageurs et les abords de la gare. Sans oublier le devenir de l’ancien collège César-Lemaître : la proximité avec la gare et le centre-ville est un atout. Il sera reconverti en un pôle de développement économique avec l’implantation d’entreprises. Evidemment, comme pour le réaménagement du cœur de ville, rien ne sera engagé sans avoir recueilli l’avis des navetteurs et des riverains, que ce soit du côté du quartier du Parc ou de celui de la Gare.

  • Partager