37. Lancer un grand plan ANRU II pour le quartier des Valmeux.

Elue de référence
Juliette Rouilloux-Sicre

Le temps est venu d’acter une phase II de la rénovation urbaine du quartier des Valmeux

Le quartier des Valmeux avait été sélectionné par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) pour faire partie de la première vague de subventions destinées aux projets de rénovation de quartiers d’habitat social à la fin des années 90. 20 ans après, si le projet a produit ses effets, le constat est que de nouvelles améliorations sont plus que souhaitables : quartier encore trop cloisonné, habitat désormais vieillissant, espace public parfois en dégradation. Nous allons donc additionner tous les moyens de la puissance publique afin de requalifier les Valmeux. Pour cela, les bailleurs sociaux vont accélérer leurs travaux d’embellissement, de rénovation des logements, des halls d’immeubles et de ravalement des façades. Ils lanceront ainsi dès 2020 un appel d’offres de réhabilitation par isolation thermique par l’extérieur pour un montant estimé à 3,5 millions d’euros. La Secomile investit déjà chaque année plus de 700 000 euros dans son patrimoine.

L’enjeu lié aux équipements sera également traité : implantation d’un centre de santé afin de pallier le désert médical, la construction d’une nouvelle école du futur (voir chapitre dédié) pour Arc-en-Ciel, aménagements de sécurité aux abords de l’école… Les voiries et les espaces publics (squares, parcs, places…) du quartier vont être redéfinis et mieux reliés au reste de la ville, sans oublier les jardins familiaux.

Nous avons la chance d’avoir une bibliothèque située au coeur des Valmeux depuis 2005. Nous estimons que la culture doit rayonner dans tous les quartiers de Vernon. Or, aujourd’hui, cette bibliothèque n’est pas encore assez visible, et malgré le professionnalisme des équipes, n’est pas assez reconnue. Il y a évidemment un aspect communication et signalisation qui devra être travaillé, mais cet espace doit devenir un véritable pôle culturel à destination de tous les publics : adultes, enfants, écoles et associations.

Nous investirons 6 millions d’euros pour que le quartier retrouve sa qualité de vie.

  • Partager